CINÉMA – À l’occasion de la sortie du numéro 10 de la revue Le Gospel consacré aux outsiders, projection unique
du film Simple Men de Hal Hartley (1992). Volet final de sa Long Island Trilogy, sélectionné à Cannes, entre comédie policière, humour noir et romance alternative, une image intacte de l’esprit de créativité débridée qui flottait sur le cinéma indépendant américain avant qu’il ne devienne un simple label dupliqué par des tâcherons et des majors peu scrupuleuses. Un cinéma gazeux et rêveur, presque slowcore à l’image de la B.O. composée par le réalisateur lui-même sous le pseudonyme de Ned Rifle, qui a réussi à encapsuler une bonne partie du way of life branleur des années 1990.

Le Gospel ciné-club #1 : Simple Men
Vendredi 10 juin, 20h15, cinéma Utopia Saint-Siméon, Bordeaux (33)
le-gospel.fr