ABBAYE D’ARTHOUS – Dans le cadre de sa saison culturelle, le site départemental landais dédié au patrimoine accueille l’artiste Daniel Mestanza.

Aux confluences des Landes, du Pays basque et du Béarn, se trouve l’abbaye d’Arthous. Fondé au xiie siècle par l’ordre des chanoines prémontrés, ce monastère est transformé en exploitation agricole après la Révolution avant d’être classé au titre des monuments historiques au milieu des années 1950. Ouvert aujourd’hui au public, ce lieu culturel et touristique revient sur les différentes métamorphoses opérées dans ses murs à l’occasion d’une saison baptisée « En mouvement ! ».

ICHTUS ©Patrick Secco

À cette occasion, l’artiste Daniel Mestanza est invité à investir les lieux. Intitulée « Ichtus » (poisson, symbole chrétien de l’Antiquité), l’exposition de cet infographiste, plasticien et sculpteur réunit 82 pièces. Peuplées de dorades, carpes, baleineau, raies mantas, pieuvre géante, discus et barracudas, ses sculptures suspendues dans les airs, lumineuses, mouvantes et motorisées nourrissent une mise en scène visuelle et sonore qui invite aux déambulations oniriques, hypnotiques et contemplatives.

Cette thématique aquatique fait aussi écho au site, qui est dépositaire des collections archéologiques découvertes sur la commune de Sorde dans les années 1960, lesquelles sont actuellement l’objet d’un programme de recherche intitulé PaléoCet. Associant le CNRS, l’Université Toulouse 2 Jean Jaurès et le laboratoire TRACES, ce dernier étudie l’exploitation des cétacés dans le Paléolithique de l’Europe de l’Atlantique. Anna Maisonneuve

« Ichtus », Daniel Mestanza, jusqu’au dimanche 16 octobre
Abbaye d’Arthous, Hastingues (40) www.landes.fr/abbaye-arthous