DEUX-SÈVRES (79)

Qui soupçonnerait que la quiétude des Deux-Sèvres dissimule sous terre les plus anciennes mines d’argent visitables en Europe ? Exploitées du viie à la fin du xe siècle, elles ont connu un certain Charlemagne. 

C’était au temps glorieux des Carolingiens. Ici, deux siècles durant, on extrayait la galène et le minerai de plomb argentifère à destination de l’atelier monétaire qui frappait les monnaies royales. Des monnaies retrouvées dans toute l’Europe, attestant des grandes heures de cet atelier, et sur lesquelles figure d’un côté l’atelier où elles avaient été frappées : « Medolus », « Metulo », « Metallum »… Autant de noms qui renvoient à Melle.

Tombées dans l’oubli après la fin de leur exploitation, les mines d’argent de Melle ont été (re)découvertes à la fin du xixe siècle. Au total, ce sont 30 km de galeries souterraines qui ont été recensés ! 

Désormais, le public peut en avoir un aperçu puisque la visite offre un parcours de 350 m dans ce milieu souterrain avec une mise en lumière et des ambiances sonores. La visite guidée, elle, développe la géologie, la minéralogie, les techniques minières, métallurgiques et la frappe de la monnaie.

Ouvert en 1987, le site, propriété de la Ville et géré par une association, accueille environ 12 000 visiteurs chaque année qui, pour plus d’immersion encore, ont tout loisir d’une expérience dorénavant en 3D.

À noter que l’on peut à loisir baguenauder dans le jardin « carolingien » attenant qui regroupe plus de 130 plantes alimentaires, médicinales, textiles et tinctoriales utilisées à l’époque médiévale.


Mines d’argent des rois francs
rue Pré du Gué, Melle (79500).
www.mines-argent.com

D.R