LUC DETOT – À Anglet, le centre Olatu accueille l’artiste avec « Penser à ne pas voir ».

Installé sur la côte basque, à Baia Park, sorte de business park à la nord-américaine, Olatu semble a priori peu enclin aux affinités artistiques. « Ce centre appartient à l’ESTIA, école supérieure des technologies industrielles avancées, précise Luc Detot.

Lignes de contraintes Le consentement

Le bâtiment a été construit en 2012. Il accueille de temps à autre des expositions, mais il n’y a pas réellement de suivi. » Sur les conseils d’un ami ingénieur à l’ESTIA, Luc Detot se rend sur place et découvre l’endroit. «J’étais emballé, le lieu est magnifique. J’ai rencontré la personne chargée de l’espace qui m’a donné le feu vert », retrace l’artiste qui partage sa vie entre Cenon et Bidart. Programmée ce mois-ci, l’exposition en question s’intitule « Penser à ne pas voir », en référence au recueil des principaux textes consacrés par Jacques Derrida à la question des arts depuis 1978. Elle réunit une vingtaine de piècesqui croisent les formats et les techniques. Parmi elles, des œuvres rarement montrées ainsi que des inédits avec une sculpture escortée d’une série entamée en 2021.

L’ensemble associe et prolonge un procédé mis au point par ce lauréat de la Villa Médicis hors les murs. Aux photographies trempées dans la paraffine, succèdent dessins à la mine de plomb, poudre de marbre et cire. L’ensemble est piqué par des lignes réalisées selon une approche inspirée par la gravure au burin. Instables ou désinvoltes, droites ou fermées, elles révèlent d’autres contours, comme des segments évoquant des larmes, des esquisses enfantines ou de curieuses représentations géométriques.

En guise de fil conducteur : la poursuite d’une recherche enclenchée il y a déjà de nombreuses années. Portée sur la figure et le visage de proches gardant obstinément les yeux clos, cette dernière s’engage au-delà des surfaces charnelles pour tenter de saisir et de comprendre son étrangeté. Ce faisant, les sujets de Luc Detot nous invitent à fouler d’autres dimensions.
AM

« Penser à ne pas voir », Luc Detot
Du lundi 5 septembre au vendredi 28 octobre, Olatu, Anglet (64)
Vernissage vendredi 16 septembre de 18h à 21h. entreprendre.estia.fr