Deuxième édition tant attendue du petit dernier des festivals néo- aquitains, qui, après une ouverture en fanfare en 2019, a su faire le dos rond pour revenir dans la partie.

De l’international – King Gizzard & The Lizard Wizard, Fontaines D.C., Shame, Battles, La Jungle, Working Men’s Club, Nova Materia, Geese, MADMADMAD, Slift, Kevin Morby, Meute, Los Bitchos –, du Frenchy but chic – Feu! Chatterton, Last Train, Mansfield.TYA, The Limiñanas, Serpent (nouveau jouet de Lescop), Arnaud Rebotini, Dombrance, H-Burns & The Stranger Quartet, Lucie Antunes, Green Line Marching Band, Bracco, French 79 –, 3 scènes – Air Force One, Helicoptère, Wall of Sound –, 2 jours… Pas de doute possible, ici, c’est Guéret !

Oui, balayez TOUS vos préjugés sur la Creuse et, par pitié, évitez TOUS les jeux de mots foireux et autres métaphores tournant autour du nom du festival. Porté par David Fourrier (La Sirène, à La Rochelle) et Sébastien Chevrier (passé par Le Temps Machine, à Tours), Check-In Party a brillamment succédé au malencontreux El Clandestino en proposant une affiche et une expérience digne de This Is Not A Love Song.

En outre, avec un terrain de jeu de 40 hectares, un accueil digne de ce nom, un camping parfaitement conçu, des animations, des bars car il faut raisonnablement s’hydrater, des espaces de restauration histoire de consommer local, la taille humaine est préservée, le confort d’écoute également.

Dépositaire d’une réelle ligne indie, la Check-In (pour les intimes) vaut plus que le détour dans un paysage de plus en plus normalisé voire interchangeable….

Check-In Party
Du vendredi 19 au samedi 20 août, aérodrome de Guéret, Saint-Laurent (23)
www.checkinparty.com