Par François Justamente

Ciné Max Linder©François Justamente

C’est le cinéma où, durant les années 1980 et 1990, j’ai forgé ma cinéphilie, entre Spielberg et Kiarostami. Deux séances étaient proposées : les vendredis et samedis soirs, à 20h et 22h. Et une le dimanche après-midi. Enfin, il faut bien l’avouer, il n’y avait pas grand-chose à faire à Créon.

Or, les temps ont bien changé. Depuis 14 ans, Cécile Dion s’occupe de la programmation du Ciné Max Linder et, à présent, il y a des séances tous les jours, régulièrement dès 11h. Cécile a mis le doigt dans l’engrenage vers 16 ans, après la projection d’Au fil du temps de Wim Wenders, qui lui a fait réaliser que c’était aussi ça le cinéma. Puis, s’ensuit l’organisation des projections de 35 mm avec les Foyers ruraux de l’Allier sous la forme d’un cinéma itinérant.

Cécile Dion arrive en Nouvelle-Aquitaine, dans un premier temps à Ambarès, pour exercer le métier de ses rêves, à une époque où il fallait chercher les films, les monter, les démonter, ce qui demandait beaucoup d’énergie. Elle découvre l’Entre- deux-Mers grâce à un stage de formation pour obtenir le CAP de projectionniste, organisé par Jean-Marc Rigo, cofondateur du Ciné Max Linder, et se dit alors qu’un jour elle viendra habiter ici.

Cet été, on pouvait voir au Ciné Max Linder aussi bien La Loi de TéhéranOnoda et À l’abordage qu’OSS 117, Space Jam ou Kaamelott. Avec un statut associatif et une cinquantaine de bénévoles, ce cinéma classé Art et Essai accueille dans sa salle mono-écran de 185 places tous les publics. Les adhérents de l’OCCL (Office créonnais Culture et Loisirs) s’occupent de la billetterie, de la projection et de l’accueil, avec des gardes au balcon et au rez-de-chaussée pour accompagner le public en cas de besoin.

La vie du cinéma est aussi rythmée chaque année par un festival biennal. S’alternent le Festiv Anim’, dédié aux films d’animation à la fois pour les adultes et les enfants, et l’Entre deux films, qui, après s’être longtemps consacré à la cinématographie d’un pays, axe maintenant sa programmation sur une thématique. La prochaine édition gravitera autour du monde d’après (gros chantier). C’est d’ailleurs lors de ces temps conviviaux que les liens avec le public sont les plus intenses et que les souvenirs les plus forts se créent.

Ciné Max Linder, 13 rue du Dr Fauché 33670 Créon www.maxlinder-creon.fr