5e édition pour le jeune festival du Fronsadais maintenant un concert chaque soir et une large place au spectacle vivant en journée.

D’abord, un léger changement dans la formule : fini l’ouverture le jeudi soir avec projection cinéma en plein air et arts de la rue. Désormais, Confluent d’Arts voit grand tout en gardant les pieds sur terre.

À la place, on ne perd certainement pas au change avec pas moins de trois têtes d’affiche – Ben Mazué, La Femme et Les Amazones d’Afrique – pour trois soirs de célébration dans le cadre idyllique du parc du château de
la Rivière. Le tout avec des premières parties de haute tenue puisque Julie Lagarrigue et La Fiancée du Pirate ouvrent respectivement le bal pour le très populaire Ben Mazué (lauréat 2020-2021 du prix Charles Cros lycéens de l’académie Charles-Cros et récompensé aux dernières Victoires de la musique) et pour La Femme, groupe Frenchy but chic qui affole les compteurs depuis quelques années. Point d’orgue musical sans le moindre doute,
la venue des Amazones d’Afrique, la formation superlative, née en 2015 au Mali.

Les arts de la rue sont également à l’honneur avec Claire Ducreux, le collectif Azul Bangor, la Cie Rêvolution, la Cie Sohrab Chitan, la Smart Cie et le feu d’artifice par Pascal Ducos. Sans oublier une exposition consacrée au sculpteur Marc Petit, dans le jardin du château.

Confluent d’Arts, du 7 au 9 juillet
Château de la Rivière, La Rivière Fronsac (33)
www.chateau-de-la-riviere.com