Réalisateur, producteur et photographe, Jérôme Revon se nourrit de sa pratique professionnelle dans le domaine télévisuel (mur d’écrans ou encore split-screens qui décomposent l’image) pour travailler ses compositions photographiques.

Il y mêle vues, sujets, plans et couleurs sous forme de mosaïques ou de bandes graphiques qui scandent l’espace ; il superpose les plans pour faire vibrer l’image et abolir toute hiérarchie de lecture. Ses sources d’inspiration, il les puise dans l’espace urbain, à travers le monde : les rues, les architectures, les interventions d’artistes qui s’inscrivent dans le paysage et changent notre perception du quotidien.

Jérôme Revon
jusqu’au dimanche 28 août, Chapelle du Carmel, Libourne (33)
www.libourne.fr