FIP TOUR – Un an pile après la liquidation de ses trois antennes régionales, la station célèbre
sa totale unification… et le 50e anniversaire de sa création.

LO’JO—Transe de papier-2020 ©Christophe Martin

Fondée en 1971, FIP se voulait un outil de la décentralisation, et la radio tissa à travers les années un réseau de stations locales, véritables relais de l’activité culturelle du pays. Au fil du temps, la direction de Radio France aura pourtant finalement fermé une à une ces stations, abandonnant l’ancrage de terrain tout en rendant l’acronyme FIP (pour France Inter Paris) plus justifié que jamais, avec une antenne unique pour tout le pays.

Un demi-siècle après l’élan originel, ce 50e anniversaire est célébré par le FIP Tour, une tournée française en musique qui passe par la Gironde, après y avoir, non sans cynisme, bouclé FIP Bordeaux en décembre 2020.

Occasion unique pour la radio de se parer de « local », même si la contribution locale à l’affiche de la soirée anniversaire bordelaise se réduit au groupe vainqueur du tremplin d’Action Jazz 2021. Le reste du programme aligne artistes nationaux comme les Angevins de Lo Jo ; le chanteur guitariste Thomas Curbillon – accompagné de Stéphane Belmondo – ; le chanteur Raoul Vignal (publié sur le label bordelais Talitres) ; ou les Bataves Nits dont la longévité (ils se sont formés en 1974) force le respect.

50 ans après sa création, FIP enterre son histoire en (bonne) musique. 
José Ruiz

Fip Tour, mercredi 8 décembre, 19h,
Le Rocher de Palmer, Cenon (33). lerocherdepalmer.fr