Prenant pour point de départ le trait et la ligne, Carole Rivalin, plasticienne basée à Saint-Nazaire, déploie un ensemble d’oeuvres à géométrie variable qui jouent avec l’espace, les plans, le volume, la surface, la profondeur et le spectre chromatique.

Invitée par Jean-Tristan Mottier, celle qui a notamment réalisé une oeuvre pérenne pour le musée des Beaux-Arts de Rennes (Jenn, 2014) est au coeur d’une exposition en deux volets à découvrir dans deux lieux de Bordeaux.

Carole rivalin

Au sein de l’espace d’exposition Continuum, situé dans le quartier du Grand Parc, l’artiste diplômée de l’école des beaux-arts de Rennes en 1997 présente un ensemble de sérigraphies et de dessins quand la Vitrine Xhc, située place Stalingrad, met en lumière les restitutions d’ateliers menés auprès de jeunes du service d’hébergement des mineurs de l’association laïque Prado.

Le fruit de ce projet que l’artiste a conduit avec un petit groupe d’adolescents se présente comme une installation inédite dans laquelle des formes colorées et hybrides (au carrefour du cumulus, du pattern ondulé de Claude Viallat et du motif de camouflage militaire) embrassent une dimension mouvante et hypnotique.

Carole Rivalin,
jusqu’au vendredi 16 avril,
Vitrine Xhc, Bordeaux (33).
Visible 7j/7, 24h/24.
Continuum-Annexe B, Bordeaux (33).
Sur rendez-vous à continuum33300@gmail.com