ROCK & CHANSON – La salle de Talence s’associe avec l’association Einstein on the Beach pour proposer une programmation musicale au sens large, aussi chaleureuse qu’aventureuse.

Kasper T.Toeplitz

« Les SMAC [salles de musiques actuelles, NDLR] n’ont pas à être des lieux fermés, je ne vois pas pourquoi elles ne s’ouvriraient pas aux musiques “expérimentales”. Pour quelle raison musiques actuelles et musiques expérimentales devraient-elles vivre séparément, alors qu’elles peuvent se nourrir mutuellement ? »

Directrice de Rock & Chanson, à Talence – l’une des 4 scènes labellisées SMAC de l’agglomération bordelaise –, Delphine Tissot sait de quoi elle parle : elle a fait ses premières armes à Reims, au sein de Césaré, Centre national de création musicale – un « label » qui, lui, a démontré depuis longtemps son esprit d’ouverture : là-bas, elle a par exemple participé à la création d’Electricity, festival pionnier associant les musiques expérimentales et improvisées au rock et à l’electro…

Kasper T. Toeplitz

Sa rencontre avec Yan Beigbeder semblait tomber sous le sens. Venu lui aussi des musiques expérimentales, il est animé d’une même volonté d’ouverture et de décloisonnement. Et les nombreux projets qu’il met en place avec l’association Einstein on the Beach, que ce soit au fin fond de la Gironde ou entre différents quartiers de Bordeaux, naissent de ses interrogations « sur la manière dont on présente ces musiques » et de sa conviction que celles-ci peuvent parler à chacun, pour peu qu’on s’y prenne avec générosité. Pour cet amoureux de l’idée de « transhumance », la crise sanitaire est venue également rappeler que « le voyage peut très bien se faire à proximité »…

Après avoir ainsi, en juillet, testé à Talence, avec succès, les « jardins sonores » du projet Frugal, Delphine Tissot et Yan Beigbeder ont imaginé Off The Beach, une « saison sonore, mouvante et imagée » qui prolonge et amplifie cette harmonieuse union de la convivialité et de la créativité. Entre les magnifiques jardins de Raba et la petite salle de Rock & Chanson se sont déjà succédé fin octobre le détonnant trio féminin Vierge noir e et Vincent Epplay. Le 26 novembre, c’est le grand Jean-Luc Guionnet, au saxophone – il est également organiste et musicien électroacoustique – qui viendra improviser avec la danseuse Lotus Eddé Khouri l’un de ses moments de grâce dont il a le secret : le voir, debout, pareil à un clown blanc, tirer de son instrument les sons les plus extravagants alors que son corps remue à peine, est toujours un saisissant spectacle… Un peu plus tôt, en fin de journée, le collectif Au bord du brasero – version automnale de Frugal–aura répandu ses sonorités étranges dans les jardins de Raba, autour d’une soupe préparée avec les habitants du quartier…

Début décembre, ce sera au tour du DJ polymorphe Black Andaluz d’allier platines et plancha, entre deux prestations du bassiste Kasper T. Toeplitz : grande figure de la scène expérimentale (Éliane Radigue lui doit beaucoup), celui-ci interviendra successivement comme chroniqueur musical (pour un « live » à la librairie Georges) et comme musicien, entouré de Vincent Epplay et du trompettiste Jac Berrocal, authentique icône underground. Tous à Talence ! David Sanson

Off The Beach, jusqu’au lundi 6 décembre,
Rock & Chanson, Talence (33). wptest.rocketchanson.com / einsteinonthebeach.net