COLLECTION EN MOUVEMENT

Le cycle d’expositions itinérantes du FACLIM fait escale en Corrèze sur le thème de l’abstraction.

Le FACLIM est né en 1982. Fondé sur un principe de mutualité, ce Fonds d’Art contemporain des Communes du Limousin propose aux municipalités adhérentes de consacrer annuellement un budget, à hauteur de 0,15 € par habitant, pour acquérir des oeuvres d’art.
Aujourd’hui, le FACLIM réunit 44 communes réparties sur les 3 départements de l’ex-Limousin : la Haute-Vienne, la Creuse et la Corrèze. Géré aujourd’hui par le FRAC-Artothèque Nouvelle-Aquitaine, ce réseau permet aux circonscriptions participantes de bénéficier d’une proposition annuelle (exposition, conférence, rencontre…) et d’un accès permanent aux collections (celles de l’Artothèque du Limousin et du FACLIM) installées dans la Maison de la Région sous forme de prêts gratuits d’oeuvres d’art. Unique en France, ce dispositif travaille à élargir les modalités d’accès à l’art contemporain pour l’ensemble de la population du Limousin et ce, jusque dans ses zones les plus rurales.
Ce mois-ci, l’opération fait halte à la médiathèque intercommunale d’Argentat, un charmant village corrézien de 3 303 habitants rattaché à la communauté de communes Xaintrie Val’Dordogne. Trois peintres et un sculpteur s’y rencontrent par oeuvres interposées sur le sujet de l’abstraction.
On y croise Amélie Bertrand avec ses esquisses numériques transposées sur toile par l’intermédiaire de calques. Colorée, léchée, lisse et géométrique, sa peinture distille un psychédélisme synthétique à la manière d’un David Hockney catapulté sur la côte d’Azur. À ses côtés, se déploient les équilibres contrariés de Samuel Richardot, les variations dépareillées de Cathy Jardon et deux pièces du sculpteur Mathias Le Royer qui revisite avec humour notre quotidien en employant des matériaux pauvres comme le carton, la craie ou le papier adhésif.

Anna Maisonneuve

« Collection en mouvement / Nouvelles voies abstraites »,
du jeudi 1er octobre au lundi 16 novembre,
médiathèque intercommunale, Argentat (19).
Entrée libre le mardi et jeudi de 9h30 à 13h30.
Mercredi de 9h à 18h et samedi de 9h30 à 16h30.
www.fracartothequenouvelleaquitaine.fr

Présentation de l’exposition,
en présence de l’artiste Samuel Richardot,
samedi 10 octobre, à 11h.