Ce n’est pas le Club des cinq, ce n’est pas l’Académie des 9, ce n’est pas le onze type, ce n’est pas la liste de vingt-sept membres de l’Union européenne, mais simplement les disques qu’on a poncés jusqu’à usure prématurée du saphir.

Dominique A

Dominique A
Vie étrange

Cinq7
Un disque miraculeux né de la contrainte d’une double autarcie. Ce petit précis domestique assoit, si besoin encore, la stature du plus grand chanteur de sa génération.

Bridgid Dawson

Brigid Dawson & The Mothers Network
Ballet of Apes

Castle Face
Certains disques sont réellement faits pour être habités. Châteaux en Espagne, Xanadu, Shangri-La, Eden, name it. Sans âge et d’une folle liberté, une splendeur entre Grace Slick et Hope Sandoval.

The Cool Greenhouse

The Cool Greenhouse
The Cool Greenhouse

Melodic
On ne va pas passer 107 ans à chialer la disparition de Mark E. Smith. Surtout quand se pointe une bande de rosbifs atrabilaires revisitant les canons post-punk avec plus de morgue que Sleaford Mods.

Jimmy Hunt

Jimmy Hunt
Le Silence

Grosse Boîte
En vacances de Chocolat, le Québécois reclus dans l’immensité gaspésienne revient en solitaire après un trop long silence. De la chanson dénudée, ornée de sublimes motifs 70. Un classique bouleversant.

Francesco Binconi

Francesco Bianconi
Forever

BMG
Premier effort solo du frontman de Baustelle. Casting de malade pour une pop baroque digne des riches heures de Lucio Battisti. Et dire que Christophe n’est plus là pour écouter cette merveille…

Baxter Durry

Baxter Dury
The Night Chancers

PIAS
Condensé de « petites mélodies avec beaucoup d’honnêteté », selon l’intéressé, ce recueil en forme de gueule de bois prend évidement toute sa saveur par un matin blême. Triste gin tonic.

The Flaming Lips

The Flaming Lips
American Head

Warner Bros.
Comment répondre à la mélancolie si ce n’est grâce à un chef-d’oeuvre mélancolique ? Americana, spleen and speed, intimité et cosmogonie, suppliques et espoirs. On devrait tous se barrer à Oklahoma City.

King Krule

King Krule
Man Alive!

XL Recordings
Le seul et unique prince anglais dont on a envie d’être sujet. Du haut de ses 26 ans, Archy Ivan Marshall a sauvé la décennie 2010 du désastre. Le talent à ce stade relève de l’insolence.

The-Black-Lips-The-Black-Lips-sing-in-a-World-Thats-Falling-Apart

The Black Lips
Sing in a World That’s Falling Apart

Fire
Le miracle des loups. Ni plus, ni moins. Passé par pertes et profits depuis le sommet Arabia Mountain, le quintette d’Atlanta renaît de ses cendres. L’album que les Rolling Stones ne sortiront plus jamais.

Nick Cave

Nick Cave
Idiot Prayer

Bad Seed Ltd.
21 chansons puisées dans un répertoire vertigineux, 1h30 seul au piano, dans la solitude de l’Alexandra Palace. On a beau s’appeler Nick Cave, il faut en avoir sacrément dans le froc.

Fuzz

Fuzz
III

In The Red Records
C’est quoi le garage en 2020 ? 36 minutes de Ty Segall + Charles Moothart + Chad Ubovich en studio sous la houlette de Steve Albini. La question est vite répondue.

Andrea Laszlo de Simone

Andrea Laszlo de Simone
Immensità

42 Records
Car Turin regorgera toujours de merveilles et de mystères. La bande-son inespérée de nos 55 jours de confinement, l’oeuvre monde écoutée en boucle toutes ces nuits. Il suo capolavoro

Morrissey

Morrissey
I Am Not a Dog on a Chain

Étienne
Une fois encore en délicatesse avec son label, le Dirk Bogarde mancunien, plus bravache que jamais, brille avec superbe dans son isolement de diva. Inestimable joyau d’un cabaret en voie de disparition.

Tindersticks

Tindersticks
No Treasure But Hope

City Slang
Le temps passe, mais l’émerveillement, lui, demeure, intact. Un compagnonnage sans failles, ni trahison. Chaque livraison comme la promesse des premières fois. For the Beauty qu’ils disent

Mary Lattimore

Mary Lattimore
Silver Ladders

Ghostly International
Californie, Cornouailles, aller simple vers l’enchantement. Épaulée par Neil Halstead (Slowdive), la harpiste prodige de Los Angeles tutoie folk et ambiant. Un havre pour toutes les saisons.

Oneothrix Point Never

Oneothrix Point Never
Magic Oneothrix Point Never

Warp
Que serait le paysage des musiques électroniques – celles qui font sens et ouvrent de réelles perspectives – sans Daniel Lopatin ? Rien. Ou pas grand-chose. Le vrai génie post Aphex Twin.

Lewsberg

Lewsberg
In This House

Lewsberg Records
Quatuor de Rotterdam sous haute influence Velvet Underground, Lewsberg enfonce le clou avec ce deuxième effort faussement nonchalant, hyper-concis et concentré. Rigueur protestante ?

Osees

Osees
Protean Threat

Castle Face
OK, 2020 a un goût de chiasse, mais John P. Dwyer a publié 3 albums de Osees (Protean Threat, Metamorphosed, Panther Rotate) et un album de Damaged Bug (Bug on Yonkers). Merci qui ?

Dent May

Dent May
Late Checkout
Carpark Records
Le Randy Newman du Mississippi se rêverait-il en héraut d’un revival yacht rock ? Pétulant et ondoyant dans un smooth millésimé mais nullement passéiste, le meilleur du gazier.

Population II

Population II
À la Ô Terre

Castle Face
Ce n’est pas tous les jours que des Canadiens se retrouvent sur une étiquette aussi chaude. Condensant prog limite expé et stoner aux frontières bluesy, le trio montréalais sublime le pâté chinois.

LA COMPILATION

Occasional Rain

Various Artists
Bob Stanley & Pete Wiggs Present Occasional Rain

Ace Records
Codicille du fabuleux English Weather, ce florilège sonde l’humeur d’Albion à l’aube des années 1970. Une période d’une richesse sous-estimée, une pièce inestimable dans un puzzle fascinant.

LE TUBE

Blackmail

Blackmail
Infrastructure

Delodio
Des trucs qui parlent de tout sauf de destitution sur fond de disco sous Tranxène. L’hymne à la joie. La vraie. Camarades, avant la Révolution, pensez à relire Karl Marx.