MAISON MARIA CASARÈS – Patrimoine et spectacles émergents font-ils bon ménage ? Réponse à Alloue, site phare des Journées européennes du patrimoine 2022, organisateur des Rencontres Jeunes Pousses.

Il est en Nouvelle-Aquitaine des inimitiés durables. Le secteur culturel a lui aussi ses rivalités ; parmi elles, celle qui oppose à fleuret moucheté les conservateurs du patrimoine aux saltimbanques du spectacle vivant. Les terres d’harmonie et de concorde qu’est la Charente limousine ont eu raison de cette bouderie. C’est à Alloue que le mariage a lieu, au domaine de La Vergne.

La Maison Maria Casarès @Joseph Banderet

Ensemble agricole autrefois fortifié, l’historique bâtisse dont la plus ancienne partie, la tour isolée, date du xve siècle, est cette année inscrite comme site phare des Journées du patrimoine. L’occasion pour le visiteur bien chaussé d’arpenter le parc de 5 hectares, de découvrir le domaine dont la comédienne Maria Casarès avait fait son refuge et de poursuivre vers le village pour une balade commentée des sites emblématiques du patrimoine alentour : église, prieuré, cimetière…. Point d’ancrage de ces journées, la Maison Maria Casarès propose aux visiteurs bien plus qu’une visite patrimoniale. En faisant coïncider les Rencontres Jeunes Pousses 2022, journées consacrées à l’émergence artistique de très jeunes metteurs et metteuses en scène, la compagnie Veilleur® qui dirige la Maison, ouvre bien plus que les portes du domaine : celles des imaginaires. Jusqu’à l’an dernier réservées aux programmateurs et autres professionnels de la culture et du spectacle vivant, les Rencontres Jeunes Pousses sont désormais ouvertes à tous : l’occasion de découvrir quatre spectacles tout juste éclos de compagnies sélectionnées sur appel à projets, et accompagnées pendant deux ans par les équipes de la Maison Maria Casarès et de la compagnie Veilleur®. Ce qui les rassemble ?

Leur jeunesse : jeunes diplômés, ils sont sortis depuis moins de cinq ans de formation. Dans Vert territoire bleu, Marion Lévêque met en scène la rencontre de deux adolescents en fuite et d’un vieil homme résistant à tout, même à la radioactivité de la forêt dans laquelle ils ont tous trouvé refuge. Il est aussi question d’humanité dans Eugen que monte Youn Le Guern-Herry. La pièce cruelle du dramaturge allemand Tankred Dorst met en scène

une marionnette à la recherche de son manipulateur. La quête, sous forme de conte poétique et drôle, dénonce la société capitaliste et la marchandisation des corps. Mathias Zakhar raconte la naissance d’une relation dans Les Nuits blanches de Dostoïevski. Enfin, Arnaud Vrech adapte le texte impitoyable d’Hervé Guibert, décédé à 36 ans, en 1991 du Sida, À l’ami qui ne m’a pas sauvé la vie. Féroce et poignant, faisant rire dans les pires moments, il raconte une époque, fait entendre une langue. Et la met en mouvement.

La sélection parmi 70 candidats au dispositif Jeunes Pousses 2023-2024 vient d’être annoncée : Marie Demesy, Ferdinand Flame, Alice Kudlak et Grégoire Vauquois seront au printemps prochain accueillis en résidence entre les vieilles pierres des dépendances de l’auguste demeure, réhabilitées en studio de répétition. Henriette Peplez

Journées européennes du patrimoine
Du samedi 17 au dimanche 18 septembre
www.culture.gouv.fr

Rencontres Jeunes Pousses 2022
Du jeudi 15 au lundi 19 septembre (15 et 16/09 journées scolaires ; 19/09 journée professionnelle)
Maison Maria Casarès, Alloue (16) www.mmcasares.fr