Cette résidence secondaire épouse la forme de la dune pour permettre sa protection en hiver et son rafraîchissement en été. Un vieux chêne a été conservé et intégré à la toiture végétalisée, qui participe elle aussi à modérer les températures. La maison offre à ses habitants un maximum d’ouvertures grâce à des systèmes de panneaux mobiles. L’architecture se veut dédiée à l’usage, utilisant des matériaux simples. Dalle en béton, charpente mixte bois/acier, façades légères en bois côté sud… Quand les panneaux se referment, ils donnent leur unité à cette maison insulaire.

Architecte : Anthony Costa
Localisation : Saint-Georges- d’Oléron (17)
Année de réalisation : 2013
Surface : 83 m2

Lire la suite du dossier