SÉCHOIR DE PORT BOINOT – À l’invitation de la Villa Pérochon, l’artiste italienne Emanuela Meloni propose un voyage photographique au fil de la Sèvre niortaise.

Canale riflessi ramati©Emamuela Meloni

Pendant plusieurs mois, Emanuela Meloni a arpenté le cours de la Sèvre niortaise. Prenant sa source à proximité de Sepvret, dans les Deux-Sèvres, le fleuve traverse Niort, le Marais poitevin avant de terminer sa course de 158,4 km dans la baie de l’Aiguillon en Charente-Maritime.

Débuté en 2018, à l’initiative de la Villa Pérochon, avec le soutien du Carré Amelot et du Centre Intermonde de La Rochelle, le travail photographique de l’artiste sarde s’est articulé autour de trois étapes. D’abord, sur la côte Atlantique pour remonter jusqu’aux marais mouillés aux portes du Pays niortais, puis dans la communauté de communes du Haut-Val-de-Sèvre pour s’achever à Niort.

Traversée par trois départements, la diversité paysagère nuancée de digues, de champs cultivés, de canaux, d’arbres, de petites embarcations, d’eau douce et de marais salants a guidé un regard peu familier de ces étendues. Et pour cause. La côte Atlantique constitue pour cette native d’une île de la mer Méditerranée (Caligari en Sardaigne) une véritable source d’émerveillement : « Les marées sont un phénomène inédit pour un regard habitué à une autre mer, enfermée par les terres et fixe dans ses niveaux. »

Cette exploration d’un tout Autre rallie les thèmes privilégiés par cette diplômée de philosophie, admise en 2012 à l’École nationale supérieure de la photographie d’Arles. « Le fil de ma recherche personnelle et artistique se tisse autour de la question de l’altérité. J’habite la possibilité et le défi d’une rencontre avec un Autre le plus irréductible et distant de moi-même : l’animal, le végétal, la pierre, le paysage. »

Cette incarnation est-elle inséparable de sa propre subjectivité ? Cette interrogation nourrit sa série photographique présentée à Niort dans les espaces du Séchoir Port Boinot. L’ensemble restitue
la rencontre entre un regard et des terres.
AM

« Sèvre/Mer », jusqu’au samedi 18 décembre, Séchoir de Port Boinot, Niort (79). www.cacp-villaperochon.com