OTHER LIVES

Outre l’immense Sammi Smith et les géniaux Flaming Lips, l’Oklahoma peut s’enorgueillir du quintette devenu incontournable référence.

Peu auraient parié leur chemise ou un nickel sur le groupe, alors trio, de Jesse Tabish, qui se lançait depuis Stillwater sous le nom de Kunek en 2004, le tout en version purement instrumentale… Passé un unique format long, Flight of the Flynns, la formation opère sa mue vers une direction musicale intégrant enfin le chant et en changeant de patronyme ; influencée, dit-on, par le film de Florian Henckel von Donnersmarck La Vie des autres, comme quoi les méthodes de la Stasi peuvent fasciner le pays de l’Oncle Sam.
Depuis 2009, tout a pris la dimension d’un conte de fées pour ces adeptes d’une americana baroque à souhait, rêvant ses paysages en cinémascope, une botte chez Midlake, un mocassin chez Ennio Morricone. On pense aussi à une espèce de The National qui aurait été produit par Dave Fridmann ou quelques faces b de Jack Nitzsche interprétées par Tindersticks circa 1995.
En 2011, Tamer Animals sacre Other Lives aux yeux et surtout aux oreilles du grand public : ouverture de la tournée US de Radiohead et Coachella dans la foulée. Entre-temps, quelques titres ont fait gonfler l’audience après passage dans Grey’s Anatomy.
Enregistré dans la luxuriance de l’Oregon, évidemment dans une cabine en séquoia, For Their Love poursuit l’exploration sonique dans une veine digne des bandes originales de la fin des années 1960 à tel point que l’on aurait pu entendre certains sommets interprétés par Scott Walker. Ni plus, ni moins.

Marc A. Bertin

Other Lives,
dimanche 6 mars, 18h, La Sirène, La Rochelle (17).
la-sirene.fr
mardi 15 mars, 20h30, Atabal, Biarritz (64).
www.atabal-biarritz.fr
mercredi 16 mars, 20h30, Krakatoa, Mérignac (33).
www.krakatoa.org

© Michael Mackay Valentine