L’objectif de ces rendez-vous HAPPY HOUR, se rencontrer, s’interroger et aborder des sujets sérieux de la façon la plus ludique possible. Le 12 mars, à partir de 18h30, Cap Sciences vous invite à questionner la manipulation des génomes en présence des éminents spécialistes Didier Lacombe et Jacques Testard, le père du « bébé éprouvette ».  Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Demain les handicaps et autres maladies incurables pourraient purement et simplement disparaître. La solution : manipuler le génome des embryons. Déjà testée en Chine, cette technique ouvre la voie à de nombreuses questions éthiques. Eugénisme décomplexé ou progrès pour l’humanité ? Comment encadrer par la loi une telle rupture scientifique ?

Vous vous posez des questions ? Les intervenants sont là pour vous répondre :

  • Didier Lacombe est pédiatre et généticien, spécialiste des anomalies du développement de l’embryon d’origine génétique. Il est chef de service au service de génétique médicale du CHU de Bordeaux, et directeur de l’unité 1211 de l’Inserm à l’université de Bordeaux.
  • Jacques Testart est biologiste, directeur de Recherche honoraire à l’I.N.S.E.R.M. Il est le père scientifique du premier “bébé éprouvette” français né en 1982. Il développe une réflexion critique sur les avancées incontrôlées de la science et de la technique.

Les objectifs simples de ces rendez-vous*, inscrits dans le cadre des missions d’un centre de sciences : proposer des confrontations originales avec des intervenants venus de tous horizons. Ouvrez grandes vos esgourdes vous en sortirez grandis !

A l’issue de cette rencontre, Dédicace de Jacques Testart en partenariat avec la librairie Mollat : Au péril de l’humain : les promesses suicidaires des transhumanistes – Paru le 01/03/2018 – Co-auteur : Agnès Rouseaux – Éditeur : Seuil

Inscription obligatoire : www.cap-sciences.net

 (*) Le 1er jeudi du mois