BLING-BLING – À Périgueux, le site-musée gallo-romain Vesunna nous entraîne dans l’histoire des bijoux portés par les Gaulois.

Reproduction de bracelets en verre gaulois fabriquées par Joël Clesse

Installée au premier étage du site-musée gallo-romain Vesunna, cette exposition temporaire réunit 125 objets. Datant pour l’essentiel de l’Antiquité, ces derniers ont presque tous été confectionnés à partir de cette substance solide, transparente et cassante : le verre. Dans ce domaine, les Gaulois sont passés très tôt maîtres dans l’art de travailler ce matériau d’exception. Importée d’Égypte et du Proche-Orient, cette matière première fait l’objet d’une maîtrise technique que les Gaulois seront les seuls à posséder à partir du ve siècle et ce, pendant toute l’Antiquité : le bracelet en verre. Exotiques, rares et sans doute coûteuses, ces parures se doublaient d’une connotation sociale. Ostentatoires, synonymes de luxe, ces bijoux en verre étaient réservés aux élites gauloises.

Conçu en collaboration avec Joëlle Rolland, archéologue spécialiste de l’artisanat du verre dans le monde celtique, le parcours (1) s’accompagne de panneaux didactiques, de vidéos et même de deux jeux numériques qui révèlent les aspects historiques, techniques et sociaux de cet artisanat.
AM

1. Une adaptation de l’exposition « Bling-Bling, le verre gaulois s’affiche » présentée en Côte-d’Or au MuséoParc Alésia en 2019.

« Bling-Bling, le verre gaulois en toute transparence »
Jusqu’au dimanche 30 octobre, Vesunna, Périgueux (24)
www.perigueux-vesunna.fr