Depuis 20 ans, le chef hollandais Ton Koopman investit les églises romanes du Périgord vert pour y faire résonner la musique baroque dans une optique résolument européenne.

Voilà 20 ans, séduit par la beauté des nombreuses chapelles romanes qui magnifient le Périgord vert, le musicien néerlandais Ton Koopman initiait Itinéraire baroque, festival associant pédagogie (avec le Jeune Chœur et le CRR de Dordogne), patrimoine et musique baroque.

De cette dernière, Koopman est l’un des plus éminents spécialistes internationaux : organiste et claveciniste, il est également le chef de l’Amsterdam Baroque Orchestra and Choir; l’une des formations historiques du renouveau baroque.

Le Duo Cocloquintes ©Diego Salamanca

Cette stature internationale se retrouve dans une programmation qui fait la part belle à des ensembles européens rarement vus sur notre territoire. Les Bataves s’y taillent évidemment la part du lion : outre le « maître des lieux », qui s’y produira successivement en trio puis à la tête de son orchestre, quatre ensembles s’y succéderont, parmi lesquels la Cappella Pratensis, dirigée par l’alto canadien Stratton Bull, dans un beau programme vocal consacré
à la musique vocale de Jean Mouton, grand musicien de la cour de France au tournant des xve et xvie siècles.
Mais on y croisera aussi des Espagnols (Albert Recasens et sa Grande Chapelle), la légendaire soprano britannique Emma Kirkby, ou encore les Françaises du prometteur Duo Coloquintes dans un programme
Bach. À suivre en particulier : la journée du samedi 30 juillet, proposant, entre 11h et 19h, un périple à travers 5 églises.

Itinéraire baroque en Périgord, du samedi 23 au dimanche 31 juillet. 
www.itinerairebaroque.com