Jeudi 4 février, Alain Rousset et plusieurs acteurs culturels se sont donné rendez-vous sur la scène de la Rock Schcool Barbey. À défaut de jouer quelques notes de musique, la Région a présenté une expérimentation de protocole sanitaire soumise au ministère de la culture en vue de la réouverture des lieux culturels. 

De gauche à droite : Eric CORREIA, Alain ROUSSET, Joël BROUCH, Éric ROUX et Mathieu DASSIEU.

Cela fait 11 mois maintenant que le monde culturel est à l’arrêt, que les lieux et festivals sont empêchés de travailler en raison de l’interdiction des rassemblements. C’est toute une économie présentielle qui a été sacrifiée : les salles (cinémas, spectacles, expositions), les producteurs, les diffuseurs, les festivals…

C’est la raison pour laquelle la Nouvelle-Aquitaine souhaite proposer un environnement non anxiogène pour relancer l’ensemble des écosystèmes culturels de la région. Cette proposition a déjà été formulée auprès du Premier Ministre et de la ministre de la culture.

Conférence de presse sur l’expérimentation de protocoles de réouverture des salles, lieux culturels et festivals à la RockSchool de Barbey à BORDEAUX

Mission OPÉRA

Cette expérimentation a pour but de sécuriser les plateaux scéniques. Elle s’appuie sur le partenariat du Conseil régional avec l’ITEMM et permet de mobiliser l’outil OPERA (Outil Probabiliste pour l’Évaluation du Risque par Aérosols) développé depuis la rentrée 2020. Ce protocole vise à encadrer le risque et agir sur le durée. 

Ce modèle permet d’évaluer, au travers de 30 paramètres (hauteur sous plafond, nombre de spectateurs, ventilation, durée de la programmation…), la probabilité de transmission par aérosols, de la Covid-19, auprès de tous les types de population présents dans les lieux culturels et de leurs activités spécifiques.

12 concerts tests au programme

Le Président Alain ROUSSET et Eric CORREIA, conseiller régional de Nouvelle-Aquitaine en charge de l’économie créative

300 structures, réparties dans toute la région, se sont déjà portées volontaires pour l’expérimentation Si le gouvernement donne son accord, un concert test aurait lieu dans les 12 départements de la Nouvelle Aquitaine. Un projet similaire de celui mené à Barcelone, en décembre dernier où aucun spectateur n’a été contaminé.

« Cette crise sanitaire va surement rester plusieurs années. Il faut donc inventer des protocoles non pas pour vaincre le virus mais pour vivre avec. » a affirmé Alain Rousset. « Ce modèle obligera le port du masque. »

http://www.rockschool-barbey.com

https://www.nouvelle-aquitaine.fr/#gref