Entré par hasard dans cette profession, alors qu’il désirait être pilote d’avion, Jean Dieuzaide (1921-2003) gagne sa renommée en photographiant la Libération de Toulouse et réalise le premier portrait officiel du général de Gaulle. Reporter presse sous le pseudonyme de « Yan », illustrateur de livres de voyage, spécialiste de l’art roman, photographe pour l’industrie et la publicité, il est honoré par le prix Niépce en 1955 (le premier à l’obtenir, avant Robert Doisneau) et le prix Nadar en 1961. Militant pour la reconnaissance de la photographie, il participa à la création des Rencontres d’Arles et créa en 1974, à Toulouse, la galerie du Château d’Eau, premier lieu en France consacré à la photographie où seront exposés les plus grands regards du monde.

Jean Dieuzaide
Jusqu’au samedi 24 septembre
Le Parvis Espace Culturel E. Leclerc, Pau (64) 
www.parvisespaceculturel.com