L’ÉPICERIE

Ici, foin d’espagnolades sur les étagères. Chez Lola Lo Bueno, place aux produits simples, typiques, issus de petits artisans que Blanca Pilven Alvarez de Toledo a ren­contrés et choisis.

La charcuterie ibérique (chorizo, jamón, lomo, cecina de León, presa salée, morcilla de Burgos au riz) vient de chez Florenzo Sanchez, à Guijuelo, la patrie du bellotta. On pourra repartir avec le compango asturien (trio chorizo, ventrèche, boudin noir) qui servira à préparer la fabada.

La clientèle est au rendez-vous, attirée par l’exigence pointue comme ces olives gordal. Autre exemple, les anchois de Santoña, qui font autant oublier ceux d’autres prove­nances que leur prix élevé (7,5 € la boîte de 8) : moelleux, salés à point et débarrassés de la plus minuscule arête, ils fondent sur la langue.

Lola Lo Bueno-2©JR

Toutes les conserves de calamars farcis, couteaux, pétoncles sont de la marque artisa­nale La Brújula. On vient chez Lola Lo Bueno pour le riz, arroz bomba en tête, tiré de gros sacs blancs.

Agrumes frais de Valencia, huiles d’olive, fruits au sirop (en almíbar), fromages…la place manque pour faire le tour de la question. Et on y retourne : on avait oublié les gominolas (bonbons à l’huile d’olive).

José Ruiz

Lola Lo Bueno
25, rue du Jardin Public
33000 Bordeaux
Du mardi au vendredi,
10 h 30-13 h 30, 15 h-18 h
Samedi 10 h-12 h 45, 15 h-18 h
T. 05 57 34 98 97
lolalobueno.com