PÔLE CULTUREL DU BOIS FLEURI

À Lormont, une exposition collective célèbre le dessin en compagnie des productions graphiques signées Claire Espanel, Carole Lataste, Julien Sirven et Pierre Touron.

« Le dessin n’est pas la forme, il est la manière de voir la forme », rapportait Paul Valéry dans l’ouvrage singulier qu’il consacra à Edgar Degas. Dès lors que l’on s’applique à le représenter, l’objet le plus familier qui soit devient tout autre dans l’acte de dessiner.
À Lormont, ces glissements s’opèrent en compagnie de quatre artistes qui ont en commun d’explorer les procédés relatifs à cet art délicat, sensible à la lumière et aux variations hygrométriques. Ainsi, les grands formats tracés à la pierre noire de Claire Espanel déploient des paysages obscurs et hantés par des formes spectrales et opalescentes. De l’autre côté du miroir, on trouve aussi Pierre Touron avec ses images réalisées à la mine graphite qui célèbrent l’étrange avec douceur.
Cette délicatesse croise les spontanéités domestiquées avec Julien Sirven. Aux entrelacements arachnéens de cet artistes passé par la Villa Arson et l’école des beaux-arts de Nantes répond la galerie de regards élaborés au stylo bic® par la plasticienne Carole Lataste.

Anna Maisonneuve

« Attrait pour traits »,
du mardi 18 janvier au samedi 12 mars,
médiathèque/salle d’exposition, Pôle culturel et sportif du Bois fleuri, Lormont (33).
Vernissage, mardi 18 janvier, 18h.
www.lormont.fr