DANSE

Wonderland parle de l’habileté de l’enfance à transformer le monde. Sur scène, une boîte blanche fait place à l’imaginaire de chacun, invite à s’approprier l’oeuvre et ses contradictions. Du dialogue entre la danse, les lumières et les sons naît ainsi un espace merveilleux et abstrait, véritable interprétation sensible du texte Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll.

Wonderland, Cie Sylvain Huc, dès 6 ans,
mardi 1er février, 20h, Le Galet, Pessac (33).
www.pessac.fr