Jean Teulé©

LIRE EN POCHE La 17e édition de l’incontournable parmi les incontournables manifestations littéraires fait son grand etour automnal à Gradignan.

« Goût de lire, soif d’écrire » : belle devise affichée cette année par le rendez-vous qui célèbre le format le plus complice qui soit pour quiconque ne saurait vivre sans lecture. Menu toujours aussi roboratif : une soixantaine de rendez-vous de formats variés (rencontres, conférences, débats, rendez-vous « en petit comité », concerts de jazz, lectures, jeux, ateliers pour les enfants) auxquels s’ajoutent une douzaine de rencontres et animations hors les murs. Plus de 100 maisons d’édition présentes et 12 librairies indépendantes néo-aquitaines. Parrain 2021, l’immense Jean Teulé, passé par la BD et la télévision avant de bâtir une œuvre pléthorique, dont Darling, Le Magasin des suicides, Le Montespan (Grand Prix Palatine du roman historique, prix Maison de la Presse, prix de l’Académie Rabelais), Héloïse ouille ! (prix Trop Virilo), sans omettre son tropisme pour la poésie – Rainbow pour Rimbaud, Ô Verlaine !, Je, François Villon, et Crénom, Baudelaire ! (à paraître en octobre aux éditions J’ai lu).
Faire fi de la liste des plumes invitées, de la littérature générale au roman noir, de l’imaginaire à la jeunesse, elle donne le tournis. Comme toujours. Quelques temps forts hyper-subjectifs ? Le concert-lecture de Jeanne Cherhal, d’après son ouvrage À cinq ans je suis devenue terre à terre (Points, collection Le Goût des mots) ; la carte blanche festivalière au parrain, Jean Teulé : lecture de poèmes de Baudelaire par Dominique Pinon ; la joute de traduction avec le(la) lauréat(e) du prix de littérature traduite. Pour les plus jeunes, la lecture théâtralisée d’après Histoires minute de Bernard Friot (Milan) par le Théâtre du Petit Rien.

Marc A. Bertin

Lire en poche, du vendredi 8 au dimanche 10 octobre, Parc de Mandavit, Gradignan (33). www.lireenpoche.fr