BACCHANIGHT. Le musée des Beaux-Arts de Bordeaux organise sa 7e soirée étudiante mardi 29 mars. 

Bacchanight – Deval -Mairie de Bordeaux

Son nom fait penser à Une Nuit au musée et aux bacchanales antiques. Pourtant, pas de Ben Stiller au musée des Beaux-Arts de Bordeaux pour cette soirée 100 % estudiantine. Au menu : expositions, musique, danse, dégustation de vins (sélectionnés par les étudiants en œnologie du CFPPA de Blanquefort) et pléthore d’animations comme des jeux sur smartphone, mardi 29 mars, de 20h à minuit. 

En tout, 22 projets exposés, toutes disciplines artistiques confondues, qui ont mobilisé une centaine d’étudiants. À noter qu’une partie a trait à la mythologie, comme les danses intitulées Mesdames et Noire Cybèle évoquant les diverses représentations de la femme dans l’art, ou encore une exposition de planches de bande dessinée, parmi lesquelles on aperçoit un Ganymède séduit par Zeus, version comics des années 1990. Amours ovidiennes et homériques se côtoieront avec en plus un chant lyrique de Taillasson, qui reprend le mythe de Héro et Léandre

La Bacchanight, c’est aussi du Bach et du baroque, avec le récital « Bach a Night », interprété par Jonathan Raspiengeas. Autant de références au passé nous mènent aux études taphonomiques ; autrement dit, ce qui touche à l’archéologie et à la paléontologie. 

Des déambulations, qu’elles soient individuelles ou chorégraphiées, vous feront découvrir tout l’ensemble festif. L’entrée est libre. Il n’y a plus qu’à joindre le cortège de nymphes ou de satyres…
Chloé Maze

BACCHANIGHT
Mardi 29 mars, 20h, musée des Beaux-Arts, Bordeaux (33)
www.musba-bordeaux.fr