BORDEAUX ROCK. Déjà la 17e édition du festival ! On ne l’a pas vu grandir, presque majeur, il va bientôt pouvoir boire des bières.

En trois soirées à la salle des fêtes du Grand Parc et une après-midi en entrée libre à la bibliothèque Mériadeck, le festival Bordeaux Rock, autour de têtes d’affiche alléchantes, vous convie à la découverte d’univers singuliers avec des plateaux fournis.

Tout démarre jeudi 23 septembre avec ce qu’il faut bien appeler un génie : Chassol. Pour cette première soirée, direction l’Inde avec la création Indiamore où, comme à son habitude, l’artiste entremêle sons, images, musiques traditionnelles et invente avec son clavier un nouvel horizon sensoriel. Pour cette soirée Indian Vibes, Chassol sera accompagné de Sitarsonic, alias Paco Rodriguez, ex-leader de Gamine, dans son projet solo faisant suite à son huitième album Messara où s’entrecroisent compositions originales et mantras en sanscrit. Pour épicer le tout, un DJ set Bollywood de Dil Se et des interludes dansés par la compagnie Masti Punjab Di.

Le second soir – intitulé « Piano Session » – sera moins coloré, plus solennel, voire crooner, mais tout aussi surprenant. Place donc à Didier Wampas en duo piano-voix. Oui, vous avez bien lu ! Avec la pianiste TF Eliz, le leader des Wampas délaisse les instruments amplifiés, mais garde les textes qui ont fait sa renommée. Le musicien et poète québécois Bernardino Femminielli ainsi que Yellow Magic Harpsichord (soit une interprétation des titres de Yellow Magic Orchestra au clavecin) complétant le programme.

Samedi après-midi, à 15h, un crossover barcelono-bordelais féminin investira des sphères expérimentales à la bibliothèque Mériadeck. Côté hispanique, le duo composé d’Eli Gras et Mar Morey produira une performance bruitiste. Avec elles, Alice Keller partagera son univers plus machinique, plongeant des rythmes dans un bain noise et indus.

La nuit venue, retour à la salle des fêtes du Grand Parc pour un concert répondant mieux à l’appellation « rock » avec Astaffort Mods, qu’on ne présente plus – et si vous ne les connaissez pas, c’est vraiment à découvrir –, Sahara avec sa pop psyché ambitieuse, et la Bordelaise Venus Berry flirtant avec la cold wave.

Philippine Jackson

Bordeaux Rock #17, du jeudi 23 au samedi 25 octobre.
www.bordeauxrock.com