TIAGO RODRIGUES – Le nouveau directeur du festival d’Avignon quitte la littérature pour embrasser un théâtre documentaire depuis les témoignages de travailleurs humanitaires.

TIAGO RODRIGUES
TIAGO RODRIGUES

« Nous ne sommes pas des héros », lance l’un d’entre eux. « It’s just a job », tranche- t-elle. Sur la scène, deux hommes, deux femmes témoignent du quotidien du monde de l’humanitaire. Au-dessus d’eux, flotte la toile démesurée d’une tente précaire, qu’ils manipulent à vue. Faiseur d’histoires, raconteur de théâtre hors pair, Tiago Rodrigues, se réinvente ici dans un théâtre documentaire – documenté, préfère-t-il – genre aujourd’hui prisé qu’il n’avait jamais abordé.

Lui, l’amoureux de Shakespeare (By Heart), Flaubert (Bovary) ou Tolstoï (The Way She Dies), avec sa façon si sensible de décortiquer le texte, puise dans les paroles de travailleurs humanitaires – de la Croix-Rouge internationale principalement – pour monter sa toute nouvelle création. Dans la mesure de l’impossible a été créé à Genève – ville où les ONG sont presque aussi nombreuses que les banques –, et sera montrée, pour la première fois dans la région, à La Coursive de La Rochelle. Ce qui intéresse le créateur portugais, c’est « comprendre comment le contact très proche avec la catastrophe, la souffrance, le danger change leur vision du monde et les transforme intimement ». Rythmés par la batterie subtile de Gabriel Ferrandini, ces témoignages deviennent évocations chorales de situations inextricables, et d’allers-retours entre l’exception – le hors-sol héroïque – et la normalité – le retour au bercail déstabilisant. Car telle est bien là la particularité de ces travailleurs : vivre au rythme d’un écartèlement entre deux mondes, celui fait de catastrophes, de guerres et de violence, et celui où règnent paix, richesse, et douce banalité qui devient vite ennui. De quoi générer quelques courts-circuits et s’y perdre aussi parfois…

Sans cesse leurs témoignages tentent de faire taire le fantasme de héros sauveurs d’humanité et de déciller les regards de leurs interlocuteurs empreints d’excitation : oui, ils exercent un métier « ennuyeux » qui n’a « aucun sens la plupart du temps », comme « n’importe quel travail », répètent-ils. C’est sans compter la baguette magique de Tiago Rodrigues, qui en fait de vrais personnages de théâtre avec de l’épaisseur, de la complexité, de la noirceur aussi – et aujourd’hui on connaît aussi les facettes parfois peu reluisantes de ces missionnaires du bout du monde. Ces humains trop humains, confrontés aux guerres, aux impuissances, aux folies et aux désillusions, n’ont-ils pas tous la trempe de héros dramatiques ? 
Stéphanie Pichon

Dans la mesure de l’impossible, texte et mise en scène de Tiago Rodrigues
Du mardi 12 au jeudi 14 avril, 20h30, sauf le 12/04, à 19h30
La Coursive, La Rochelle (17), www.la-coursive.com