Avec Vivantes ! Réflexions (critiques) sur la représentation des femmes dans l’art et son histoire, l’équipe du Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA porte un regard éclairé sur la place des femmes dans l’art et son histoire. Cet ouvrage collectif s’inscrit dans un programme régional d’expositions organisées à l’initiative du Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA. Vivantes ! est présenté depuis 2020 au sein de différents lieux d’art et collectivités disséminés sur le vaste territoire régional. Ces événements ont pour but de (re)donner de la visibilité à des parcours d’artistes femmes et de questionner les enjeux de la représentation féminine dans les pratiques culturelles. Il se décline ainsi de la MÉCA au palais ducal de Cadillac, du PréhistoSite de Brassempouy au château de Monbazillac, du musée des Beaux-Arts de Bordeaux à l’Artothèque de Pessac, liste non-exhaustive…

À travers plusieurs regards et plusieurs voix, cette publication essentielle s’interroge sur différents aspects de l’invisibilisation des femmes dans la sphère culturelle ; mais pas que, puisque cette réflexion salutaire s’ouvre aussi à la place des femmes dans la société, à lire l’histoire glaçante et méconnue de la Maison de répression de Cadillac qui rassemblait jusqu’en 1951 des « mauvaises filles » en une colonie pénitentiaire assez proche des actuels CEF (centres éducatifs fermés). Sans omettre le chapitre consacré à l’histoire de Marie Darlanne, jeune fille modeste, née vers Labouheyre, entrée en domesticité auprès de la famille de Félix Arnaudin au xixe siècle, dont elle deviendra l’amante, la muse, vivant dans l’ombre du « grand homme », photographe, poète, ethnologue spécialiste de la Haute-Lande, n’en rajoutez plus.

Ces deux articles sont complétés par une dizaine d’autres tout aussi passionnants et… sidérants. Car tous ces textes sont primordiaux et donnent envie d’approfondir ce vaste sujet fondamental en lisant les ouvrages, les écrits de l’ensemble des intervenants et des intervenantes… Sans oublier, toutefois, de découvrir les expositions « Vivantes ! », programmées jusqu’en automne 2022. Cet ouvrage collectif, fruit de l’équipe du Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA, qui en a dirigé sa publication, est d’utilité voire de nécessité publique. Saluons donc cette heureuse et impérieuse initiative. Aux suivantes.
Myrtille Bourgeois (professeure d’Histoire de l’art à l’ebabx. Parcours M.D.R.)

Vivantes ! Réflexions (critiques) sur la représentation des femmes dans l’art et son histoire
Actes Sud, hors collection