Les Jambes à son cou ©Nicolas Lelièvre

CIRQUE – « Prendre ses jambes à son cou », « partir du bon pied », « se jeter la tête la première », « avoir le cœur sur la main »… la langue française est truffée d’expressions imagées qui, pour traduire une situation, un état, un sentiment, mettent notre corps en jeu. Imaginez alors qu’on les prenne au pied de la lettre !

C’est l’idée folle qui a germé dans le cerveau de Jean-Baptiste André, circassien spécialisé en équilibre sur les mains « option clown », flirtant régulièrement avec la danse et aimant surtout mélanger les arts. Avec deux comparses également acrobates-danseurs, il empoigne ces métaphores comme de la terre glaise pour les traduire à travers les corps par le mime, la danse, l’acrobatie et les faire résonner autrement.

On utilisait les mots sans ne plus y prêter attention, sans ne plus les entendre ? Les voilà transformés en déclencheurs poétiques, en matière à rire, en machines à histoires.

Les Jambes à son couJean-Baptiste André, dès 8 ans
Mercredi 18 mai, 19h30, grande salle
Théâtre d’Angoulême, Angoulême (16) 
www.theatre-angouleme.org