Une énième aventure entrepreneuriale, un énième whisky français, me direz-vous, mais que pouvait-il avoir de singulier ce single malt pour attirer l’attention, séduire œil et papilles ? Il est l’œuvre d’un œnologue bordelais – le patronyme le lie à ce pays de vins – et désormais affineur que l’incidence des nobles barriques de vin sur l’alcool brun intéressa au plus haut point.

Une histoire de confrontation entre le savoir- faire de la tonnellerie, un cépage bordelais et l’affinage de whiskies. Pour ce single malt, Aymeric de Roborel de Climens a imaginé l’alliance subtile entre des fûts dans lesquels on a élevé les merlots du Château Guadet1 et un whisky d’orge française, maltée, brassée et distillée en France.

On est immédiatement bluffé par l’intensité des arômes, les notes de fruits rouges, de cerises confites – imprégnations dues au doux cépage de la rive droite – et une bouche puissante mais aérienne et joliment épicée. Voici l’œuvre sincère d’un affineur précis qui donne aux barriques une belle deuxième vie pour le bonheur des amateurs de brandy.
Henry Clemens

  1. Grand Cru Classé de Saint-Émilion certifié AB et Biodyvin.

Whisky français artisanal A. Roborel de Climens finition en fûts de vin
Prix TTC : 56 € , www.roboreldeclimens.com
Lieux de vente : La Cave d’Antoine et La Cave des Capucins, Bordeaux (33), la Cave Milenys, Poitiers (86), la Cave et Cash Vin, La Rochelle (17) Mikelena, Biarritz (64)