HOMESHAKE Ancien guitariste émérite de Mac DeMarco, le canadien délivre une espèce de R’n’B languide comme un coucher de soleil. L’anti-Drake, c’est lui.

Natif d’Edmonton (province de l’Alberta à jamais immortalisée par l’immense Gordon Lightfoot sur l’album Don Quixote en 1972), Peter Sagar, auteur, compositeur et interprète de son état, forme avec l’ineffable showman aux dents de la chance le combo Outdoor Miners (référence à Wire ?,) avant de suivre en qualité de sideman son camarade Vernor Winfield McBriare Smith IV, né lui à Duncan, en Colombie-Britannique.

HOMESHAKE ©Leia Bryans

La généalogie et la géographie sont des matières primordiales au Canada. Dès 2012, avec l’aide d’une poignée de comparses (Mark Goetz, Greg Napier, Brad Loughead), Sagar met sur pied HOMESHAKE (tout en capitales ; c’est plus « stylé » selon l’expression en vogue dans les maternelles), dont la première cassette sera publiée en 2013 sur l’étiquette Fixture Records. Lassé des incessantes tournées, en proie au mal du pays, Sagar quitte le groupe de Mac DeMarco et se lance enfin en solitaire avec In the Shower en 2014.

Depuis, avec une belle régularité et un sens du titre digne de Bukowski (Midnight Snack, Helium, Fresh Air, Under the Weather), son nouvel alias dévoile une esthétique oscillant entre lo-fi et synthétique minimale, mais toujours parée de vertus domestiques. Capable d’avouer au titre de ses références les piliers du genre (Curtis Mayfield, Prince) comme ses contemporains (J Dilla, D’Angelo), l’oiseau admet également un certain béguin pour la synth-pop japonaise des années 1980 tout en restant fidèle à sa gang : on le retrouve ainsi au générique de Real Life Situations du troubadour Juan Wauters. Ben du fun en vue.
MAB

HOMESHAKE
Vendredi 7 octobre, 20h30
Rock School Barbey, Bordeaux (33)
www.rockschool-barbey.com