DAME AREA – Seulement deux dates automnales en Nouvelle-Aquitaine pour la next big thing ibère. Alors, Poitiers et Bordeaux, vamos a bailar ?

C’est le nom qui brûle toutes les lèvres qui ont envie d’être brulées, le secret le mieux gardé venu d’Espagne depuis Alaska y Los Pegamoides… Dame Area, duo incandescent de Barcelone, formé par Silvia Konstance et Viktor L. Crux, enflamme les esprits les plus curieux en quête de sensations fortes depuis 2018 et leur premier format long Centro di Gravitá, qui a subitement réveillé les souvenirs EBM façon Front 242.

D’un côté, une pythie survoltée, digne héritière de Lydia Lunch en plein trip acide, de l’autre, un multi-instrumentiste, collaborateur de Jochen Arbeit (Einstürzende Neubauten) et de Nurse With Wound ; légende indus qu’il serait inconvenant de présenter.

Au compteur, déjà 5 EP et un deuxième format long, Ondas Tribales, signé au printemps dernier chez Mannequin Records. À l’écoute entêtante cette alliance féroce, quelques plumes ont osé l’étiquette « Tribal wave ». Pourquoi pas ? Il faut bien travailler le champ lexical dans le sens exponentiel, au risque de l’inflation et du référencement de niches à usage des diggers/otakus perdant leur temps et la raison sur Discogs. L’honnêteté serait plutôt d’y déceler un fonds synthétique minimal voire minimaliste, des lignes de basses martiales, une rigueur d’obédience kraut/motorik, le tout rehaussé par des percussions hystériques — souvent martyrisées sur scène par Jesse Webb (Gnod/Anthroprohh) — et un chant schizophrène soufflant l’italien ou l’espagnol.

Résultat des courses, Dame Area peut s’enorgueillir d’un fan club cinq étoiles : de Toulouse Low Trax à Yamatsuka Eye (le despote de Boredoms), de Julian Cope (l’ancien cerveau furieux des Teardrop Explodes) à Nine Antico, qui a capté leur énergie pour son premier long métrage Playlist, jusqu’au gardien du temple industriel Franky Fockers, qui dort avec un pyjama sur mesure à leur effigie.

Fans de Diseño CorbusierEsplendor Geométrico, Fangoria, Almodóvar Y McNamara, qu’attendez-vous ? Un bristol gauffré ? Du Turrón de Alicante Calidad Suprema Superior ?
Marc A. Bertin

Dame Area, reporté au 3 février 2022, Blonde Vénus, Bordeaux (33).www.iboat.eu
Dame Area + Heimat, jeudi 4 novembre, 21h, Le Confort Moderne, Poitiers (86). www.confort-moderne.fr
Ondas Tribales (Mannequin Records) www.facebook.com/damearea/damearea.bandcamp.com/