Pauline Jurquet est céramiste, Benoît Rouer peintre. Les genres se sont quelque peu brouillés et métamorphosés au jour de leur rencontre et de la naissance du « Bicéphale », nom et lieu d’une pratique artistique marquée par une certaine esthétique de la réactivation des sens. Sur les traces de Joseph Beuys, la symbiose polymorphe de la matière a laissé germer un cabinet des curiosités où se combinent les objets du désir de la mémoire et les allégories du souvenir. Sous des cloches ou dans des aquariums prolifèrent des reliques et des fétiches étranges chargés d’énergie et suintant de physicité. « La bête expérimentale » à deux têtes et deux directions a engendré un morceau de monde onirique et surréaliste débordant d’une douce magie.

« Litanie des sens », Pauline Jurquet & Benoît Rouer
Du jeudi 15 septembre au dimanche 20 novembre, La Minoterie, Nay (64)
Vernissage de l’exposition le jeudi 15 septembre à 19h
www.nayart.fr