ASTRADA

Tout oublier pour se réfugier dans le Gers en cette fin de semaine ? Direction Marciac, sublime bastide qui brille de mille feux en pas seulement ceux du jazz. Cirque, musiques et théâtre. Et même de l’armagnac.

Un week-end d’ouverture ?

« C’est avant tout signifier que nous lançons une nouvelle saison. Concrètement, il s’agit d’un mini-festival qui dure 2 jours et demi, avec des événements gratuits et payants, reflétant la programmation pluridisciplinaire et mélangeant têtes d’affiche, artistes émergents voire talents locaux. Il faut bien rappeler que l’Astrada est un établissement singulier, situé dans un territoire rural, un outil au service des habitants d’une communauté de communes. Depuis 2018, ce rendez-vous est très attendu par la population de Marciac et au-delà car nous avons un rayonnement sur tout le département du Gers. Attendu certes par le public, mais également attendu par tout un tissu associatif et économique, à commencer par les restaurateurs. L’engouement est réel et nous proposons des festivités à notre image, fidèle également à notre mission culturelle. Aussi, mettons-nous en avant les disciplines que nous présentons désormais chaque saison car nous avons constaté que le public de Marciac était en recherche d’autre chose que du jazz ! »

ODM_VignettePhotoPresse_FABRE1

Les coups de cœur ?

« Choisir est toujours ardu voire discriminant… Nous tenons à tout mettre en avant, néanmoins, cette année, nous souhaitons attirer l’attention sur le plateau Laura Perrudin suivie de Mélissa Laveaux. La première, harpiste et chanteuse, actuellement en résidence dans nos murs vient présenter son nouvel album Perspectives & Avatars, sur lequel apparaissent, entre autres, Philippe Katerine, Mélissa Laveaux ou encore Becca Stevens. Elle y creuse le sillon d’une pop électrique et dansante teintée de textes aux thématiques actuelles. Elle s’engage dans des explorations sonores inattendues par le biais de sa harpe chromatique électrique. La seconde, faut-il encore la présenter ? Avec le récent Radyo Siwèl, elle nous amène à découvrir l’histoire complexe de Haïti, entre esclavagisme colonial, culture vaudou et mélanges ethniques, le tout porté par sa voix à la fois juvénile et sensuelle. Le public peut s’attendre à une belle surprise, mais n’en disons pas plus sauf qu’il reste encore des places. [Tarif de 12€ à 28 €. Réservations en ligne ou au 09 64 47 32 29, NDLR] »

ENVÀ Davide Garrone

Le menu

• Vendredi 2 octobre : Titty Twister Brass Band, 21h, La Peñac, Marciac (32).
• Samedi 3 octobre : Moonlight Benjamin, 18h, Parvis de l’Astrada, Marciac (32).
[Gratuit sur inscription].
• Dimanche 4 octobre : L’Origine du monde (46×55), Cie La Vaste Entreprise, 11h, Salle des fêtes, Marciac (32).
[Gratuit sur inscription].
• Dimanche 4 octobre : ENVÀ, 17h, Place du cinéma, Plaisance (32).
[Tarif plein 12€ – Tarif réduit 10€]

Weekend d’ouverture, du vendredi 2 au dimanche 4 octobre.
lastrada-marciac.fr