MULTI-PISTES – Aux quelques résistants qui ne croient pas que le Limousin est le nouvel Eldorado, le Sirque, à Nexon, porte la dernière estocade en balançant une programmation où se retrouve le meilleur de la création circassienne et plus encore. Cette 2e édition prend le bon tempo en augmentant tous les mois la durée des festivités. Et c’est bien connu, plus ça dure, meilleur c’est.

En juin : un jour. En juillet : deux jours. En août : une semaine. Le festival Multi- Pistes valse à trois temps. Une version augmentée sans être plus rapide. Car en Limousin, on sait prendre le temps pour les bonnes choses.

In Bìlico, la Sociale ©Thomas Brousmiche

Le sens du suspens

La programmation bigrement alléchante a commencé fin juin en musique avec le merveilleux collectif de jongleurs Petit Travers et une création électroacoustique avec l’Opéra de Limoges. Comme c’est passé, on ne s’étendra pas dessus pour éviter d’aggraver le sentiment de frustration légitime de qui n’y aurait pas assisté. En revanche, cette journée de juin est un teaser hyper-efficace pour donner envie de ne pas manquer la suite. Qu’en dire au risque de ne dévoiler qu’une seule partie de cette excellente édition ? Qu’il y en a pour tous, les enfants, les adolescents, les adultes de tous âges. Que l’on peut participer, manger, discuter, échanger et danser : à l’Étoile Rouge, bar du festival et ancien parquet de bal des années 1950, la nuit se termine en musique.

À peine sortis de l’œuf

En défenseur du cirque de création, Multi-Pistes donne à voir de tout nouveaux spectacles. On pourra ainsi découvrir Carré de Je, hymne à la complicité, en première mondiale, des jumeaux de la Kirn Cie. Ballet aérien et survolté sur une machine agrès unique, In Bìlico réunira trois fildeféristes et le musicien de l’HyperActive Leslie. Avec Harbre, le Finlandais Jani Nuutinen embarquera les spectateurs vers un lieu tenu secret. Il sera question de forêt, de marche, de nuit tombée. Mais rien à voir avec le Petit Poucet. Ici, la nature est magique, le bois vivant et le poème écologique. Autre création millésimée 2022, MoJurZiKong de Jérôme Lorichon et Émeric Guémas crée une invasion jurassique sonore et visuelle.

Spectacles à gros potentiel émotif

Le percutant DickLove de Juglair vous jouera des tours pour renverser clichés et préjugés. Loufoque, En outre de Marie Jolet et Julien Vadet, duo de portés, est un petit bijou de drôlerie et d’absurdité. L’excellent duo que forment le danseur Axel Guérin et l’acrobate Alexander Vantournhout oscille entre grâce, poésie et humour dans Through the Grapevine.

Sauvage et doux

Cerise sur le gâteau, FeM Collectiu offre un voyage vibrant au cœur du pastoralisme avec trois bergers sans troupeau mais avec cloches quand Vladimir Couprie, diaboliste hors pair, réintroduit le loup sur la piste.

Céramique et relaxation politique

Petit pont entre les trois périodes de Multi-Pistes, deux expositions d’arts visuels restent en place tout l’été. Et là aussi, il y a de quoi être heureux. Les sculptures presque volantes non identifiées de Lorraine Garnier donnent le ton. Et le Grand Soulagement de Quentin Faucompré et du dessinateur BD Cyril Pedrosa joue de l’irrévérence joyeuse avec « un programme de relaxation politique à objectif tendrement insurrectionnel » qui propose de remplacer un objet ou un personnage politique par un truc qui n’a rien à voir. Jouissif. 
Henriette Peplez

Multi-Pistes
Du vendredi 29 au samedi 30 juillet
Du mercredi 10 au dimanche 14 août
Le Sirque -Pôle national de cirque à Nexon en Nouvelle-Aquitaine, Château de Nexon, Nexon (87)
www.lesirque.com