CINÉMA – Prix spécial du public à la Mostra de Venise 2018, inédit en salles en France depuis, The Nightingale de Jennifer Kent (Babadook) connaît enfin une projection en salle grâce au travail de l’association Monoquini. 1825, à la veille de la « guerre noire » menée par l’armée britannique contre les Aborigènes de Tasmanie, Clare Carroll, servante irlandaise surnommée « le rossignol » pour la beauté de son chant, est violée par le Lieutenant Hawkins qui la laisse pour morte après avoir tué son mari et son bébé. La jeune femme n’a plus qu’une idée en tête : se venger. Un rape and revenge, amenant par sa puissante mise en scène le spectateur à une expérience physique (et mentale) d’une rare intensité.

Lune noire : The Nightingale
Dimanche 26 juin, 20h15, cinéma Utopia Saint-Siméon, Bordeaux (33)
monoquini.net