BISOU – Comme l’a si bien chanté (au pluriel) Katerine, celui qui termine parfois vos correspondances électroniques se fait aussi festival, du 9 au 13 novembre, à Angoulême.

Organisée par la Nef à Angoulême durant 4 jours, la troisième édition de ce festival a pour but de mettre en valeur les croisements entre musique et images. Cet événement a aussi pour ambition de parler d’amour et des relations en essayant pour cela de garantir un lieu festif sans danger où l’on peut s’épanouir, avec une équipe formée pour réagir de façon adéquate face à d’éventuels litiges.

©Théo Mercier in collaboration with Erwan Fichou – Bisou – Mansfield TYA

Avec une programmation tournée vers les musiques électroniques et le rap, Bisou propose un panel d’esthétiques sortant des sentiers (re)battus, et s’offre des incartades pop et expérimentales. On commence doucement, mais non sans ambition, avec la musique expérimentale de Helio Polar Thing accompagné par les élèves du collège Jules-Verne et une restitution de poèmes musicaux.

Deuxième jour plus classique sur des sonorités electro avec Laake Orchestraa. Pour le troisième jour, vous pourrez découvrir un plateau éclectique d’obédience rap avec Ausgang, teinté de rock, James The Prophet pour la version contemporaine adoubé par B2O, et KillASon, qui est aussi beatmaker et danseur expérimenté.

Gros morceaux le quatrième jour avec un double programme : tout d’abord, projection de la série Libres ! d’Ovidie, fabriquée à Angoulême et adaptée de sa BD Libres ! Manifeste pour s’affranchir des diktats sexuels, pour rompre avec tout le champ lexical ultra-libéral et performatif du sexe et se recentrer sur l’essentiel, le ressenti, les émotions, le libre-arbitre, faire corps. Et une fois bien dans son slip/sa culotte, soirée détonante avec Mansfield.TYA, Dombrance et Franky Gogo.

Finale le 13, au FRAC Poitou-Charentes, avec Sosu Inn entre nappes de synthétiseurs et pédales d’effet façon jazz électronique, complété d’une vidéo projection live d’Eliott Lienard. Et le soir, Malik Djoudi et St Graal clôtureront d’un french kiss ce beau Bisou angoumoisin dans des saveurs pop et electropop. Philippine Jackson

Bisou, du mardi 9 au samedi 13 novembre, La Nef, Angoulême (16). www.lanef-musiques.com