A Bright Room Called Day… Une chambre claire nommée jour

Texte Tony Kushner
Mise en scène Catherine Marnas

Première mondiale en français de la nouvelle version

Pour sa nouvelle création, Catherine Marnas choisit d’adapter A Bright Room Called Day de Tony Kushner. De cet auteur contemporain New-Yorkais elle déclare : « C’est un Brecht réécrit par un nouveau Tennessee Williams ». Célèbre en France avec sa pièce-fleuve Angels in America, distinguée par le Prix Pulitzer, il signe ici un texte à l’actualité politique étonnante.

Soutenue par la formidable traduction de Daniel Loayza, la mise en scène de Catherine Marnas oscille entre réalisme et onirisme, entre petite et grande histoire, d’Hitler à Donald Trump. Un soir de nouvel an, dans une fête, une bande de jeunes gens issus de milieux artistiques éclairés et avisés, des actrices, un réalisateur de cinéma, se moquent de l’ascension fulgurante d’Adolf Hitler… Pour eux il n’est qu’un gogo, un guignol qui ne passera jamais… et à mesure que la mauvaise blague devient réalité, le groupe explose. En superposant les espaces-temps, Tony Kushner fait exister une jeune femme anarcho-punk, une New-Yorkaise contemporaine, qui brise un tabou absolu en écrivant partout Reagan = Hitler…Tony Kushner, qui veut régler son compte à Donald Trump, réactualise sa pièce en remplaçant le nom de l’ancien acteur président par celui du nouvel animateur de téléréalité devenu président…
Le texte de Tony Kushner rencontre parfaitement l’obsession de la directrice du TnBA pour les « glissements progressifs » des démocraties européennes vers des valeurs d’extrême droite. Une confrontation entre passé et présent dans une oeuvre puissante qui doit être entendue en Europe.

www.tnba.org